Contactez-nous pour un conseil ou un rendez-vous

Assurance Pertes d'exploitation

A la suite d’un sinistre, ne prenez pas le risque de devoir supporter de lourdes charges financières pouvant être fatales pour votre entreprise. Protégez de manière optimale votre activté avec l’assurance pertes d’exploitation !

Votre entreprise a été victime d'un sinistre ? (ex.: dégâts des eaux, incendie, tempête), vous pourrez obtenir une indemnisation des dégâts matériels par le biais d’une Assurance Incendie professionnelle.

Mais d’autres préjudices s’ajouteront inévitablement, tels qu’une forte baisse voire l’arrêt total de votre activité (faute de locaux, de matériel et/ou de marchandises), l’impossibilité d’honorer vos livraisons et commandes, une perte de clients significative engendrant par conséquent une diminution du chiffre d’affaires pouvant aller jusqu'à la disparition de votre exploitation.

La garantie Pertes d’exploitation complémentaire à votre assurance incendie vous permettra de garder la tête hors de l’eau et de pouvoir supporter les frais fixes qui restent dus même en cas d'arrêt ou de ralentissement de l'activité (impôts et taxes, loyers, remboursements d'emprunts, rémunération des salariés, etc.).  

Cette garantie est vivement conseillée si vous souhaitez protéger votre patrimoine après un sinistre et permettre à votre entreprise de redémarrer son activité dans les meilleures conditions après un sinistre. 

Votre courtier Charlier Conseils pourra vous accompagner et vous orienter dans les différentes solutions disponibles lors de la souscription :

  • L’indemnité forfaitaire : dédommagement par jour de cessation d’activités,
  • La déclaration du chiffre d’affaires : simplification à l’ouverture du contrat tout en conservant le processus classique d’indemnisation et en assurant une protection optimale de l’entreprise,
  • Les frais supplémentaires : prévision des frais supplémentaires pour vous permettre de reprendre votre activité au plus tôt. Il peut s’agir de la location de locaux et de matériels de substitution, la prestation d’heures supplémentaires, etc.

Lors de la souscription, certains facteurs pouvant influer sur la période de reprise d’activité sont analysés afin de déterminer la période d’indemnisation.

Dès lors, il ne faut pas oublier de prendre en considération : la demande de permis d’urbanisme pour toute reconstruction de bâtiments, l’obtention de permis spécifiques réglementaires propres à votre activité, le rachat de matériel et le réapprovisionnement des stocks, la reconquête de la clientèle, etc.